Posted by on Jul 7, 2016 in Health |

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (autrement dit l’AEEH) est une somme versée par la Caisse d’Allocations Familiales au titre de la législation sociale. Plus exactement, c’est une prestation sociale qui vise à rétablir l’équilibre entre les frais d’éducation et les soins apportés. En admettant que vous avez un enfant ou un adolescent handicapé qui dépend de vous pour assurer sa subsistance, alors vous pouvez percevoir une allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Si la demande de prestation sociale est rejetée, vous pouvez recours à votre CAF. Toutefois, il faut chercher le contact caf 93 et leur téléphoner.

L’AEEH est attribuée quel que soit la condition de revenus ou du niveau du handicap pour tout enfant âgé de moins 20 ans et qui présente une perte de la capacité de travailler d’au moins 80%. Le taux d’incapacité de l’enfant est établi par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, institution qui est chargée avec l’évaluation des personnes en condition de handicap. Lorsque le taux d’incapacité est compris entre 50% et 80%, l’AEEH est attribuée, mais sous réserve de certains conditions. L’enfant doit fréquenter une institution d’éducation éducative adaptée et une structure médico-sociale qui accompagne les handicapés. De plus, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé est versée si l’état de l’enfant présentant un handicap ou un trouble rend indispensable le recours à une scolarisation qui répond à ses besoins ou de soin à domicile. Pour des questions sur votre dossier, trouvez le numero caf 93 de votre ville.

Non seulement vous pouvez toucher l’allocation de base, mais vous pouvez également prétendre des différents compléments. Par exemple, vous pouvez réunir l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé avec la prestation de compensation du handicap qui offre une prise en charge individuelle. Évidemment, il y a beaucoup d’autres complément qui sont répartisses en fonction du type et de la gravité du handicap. Le total des compléments concédés par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées dépend en grand partie de la catégorie dans laquelle l’enfant a été classé. L’AEEH est rendu complet en fonction du degré du handicap, son type, sa gravité et des dépenses relatives à l’état de santé de l’enfant. En d’autres mots, si l’enfant n’entraîne pas des contraintes financières qui nécessitent des moyens importants, vous ne pouvez pas bénéficier d’un complément de l’AEEH.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et ses compléments sont versés pour une période de 24 mois. Pour bénéficier de l’AEEH, vous devez faire preuve du fait que vous avez à la charge un ou plusieurs enfants handicapés de moins 20 ans. La demande de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et du complément se fait auprès de la Caisse d’Allocations Familiales. Les coordonnées de la CAF peuvent être consultées à partir du site Caf-93.fr. Ce qu’il est important de savoir est que l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé n’est pas due dans le cas où l’enfant est placé en internat et les frais de séjour sont assurés par l’Assurance maladie ou l’aide sociale. En revanche, vous pouvez toucher l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé pour les périodes où l’enfant habite chez vous. Ici, nous pouvons mentionner les vacances et les fins de semaine. Si vous bénéficiez de l’AEEH, alors vous avez le droit de vous affilier gratuitement à l’assurance vieillesse.